Laure SAINT-RAYMOND

Statut

Professeure des universités

Promotion

Junior 2015

Établissement

École normale supérieure de Lyon (ENS)

Secteur disciplinaire

Mathématiques et leurs interactions

Spécialité

Équations aux Dérivées Partielles

Thématique

► Théorie cinétique collisionnelle
► Mécanique des fluides - Modèles issus de l’océanographie
► Plasmas et interactions électromagnétiques

Présentation

Mon travail de recherche s’articule autour de l’analyse asymptotique de problèmes issus de la mécanique des fluides, des gaz et des plasmas.
Au niveau microscopique, un fluide est une collection d’atomes dont on peut décrire la dynamique par les lois de Newton. Cependant cette description est complexe, et une partie de l’information est inutile puisque les particules sont indiscernables. Au niveau macroscopique, on peut considérer le fluide comme un milieu continu et décrire son évolution par des modèles tels que les équations d’Euler ou de Navier-Stokes. La question qui m’intéresse est de savoir si les deux types de prédictions sont compatibles.
Mes principaux résultats concernent la limite de Boltzmann-Grad pour des systèmes de particules déterministes (avec T. Bodineau et I. Gallagher), et les limites hydrodynamiques de l’équation de Boltzmann (avec F. Golse).

Revenir