Les dernières actualités de l'IUF

Décès de Monsieur Jackie Pigeaud (Philologue, Membre senior honoraire)

Monsieur Jackie Maurice Pigeaud, philologue, professeur émérite de l'Université de Nantes, membre honoraire senior de l'Institut Universitaire de France, s'est éteint le dimanche 13 novembre 2016 à l’âge de 79 ans. 

Expert en langues anciennes, titulaire d’une chaire de philologie et littérature latine à l’Université de Nantes, il a expliqué et présenté nombre de classiques romains, de Virgile à Apulée, de Cicéron à Lucrèce. Sa vaste culture embrassait aussi les corpus grecs, le conduisant à se faire notamment interprète d’Euripide ou de Galien, traducteur d’Aristote ou de Sappho.

L'équipe de l'IUF présente ses plus sincères condoléances à la famille du défunt, à ses amis ainsi qu'à ses collègues.

 

consulter sa fiche

 

Lire la suite

LES SCIENCES DEVANT LA QUESTION DE LA RACE

6 décembre 2016, 14h00-19h00

Collège des Bernardins, 20 rue de Poissy 75005 Paris

Petit Auditorium

Métro Mauberg-Mutualité, Cardinal Lemoine et Jussieu

Bus : 24, 47, 63, 87 86

 

Inscriptions obligatoires auprès de : secretariat.iuf@recherche.gouv.fr

 

Depuis les célèbres déclarations de l’UNESCO, la certitude selon laquelle la notion de « race » est un « non-sens » au regard des Sciences du vivant s’est imposée et n’a cessé d’être confortée par des découvertes successives. Toutefois, il semblerait que le rejet du déterminisme biologique comme moteur d’explication de l’évolution des sociétés humaines ne s’impose pas de la même manière de part et d’autre de l’Atlantique. Il en va de même des usages du vocable « race », largement diffusé aux États-Unis quand il apparaît plus controversé en Europe et notamment en France.  Cependant, il est également établi que pour imaginaires qu’elles soient, les « races » sont un marqueur qui se retrouve dans des discriminations bien réelles et la notion reste au cœur de multiples lectures du monde contemporain.

Paradoxalement, alors que les sciences du vivant établissent plus que jamais le caractère de « fiction » de la notion de race, certains chercheurs des sciences sociales du contemporain considèrent la race et les processus de « racialisation » comme un principe majeur d’explication du monde actuel, relayés en cela, bien souvent, par certains courants de la lutte antiraciste, explicitement non universalistes.

Comment penser la question de la « race » à la lumière des récentes avancées de la recherche en sciences de la vie ? Que nous apprennent les usages diversifiés qu’en font les sciences sociales ? Faut-il conserver une valeur heuristique à un vocable dont l’emploi et la diffusion participent, peut-être, à la pérennisation des conceptions raciales ? En réunissant des chercheurs de différentes disciplines, le colloque Openperspective organisé sous l’égide de l’IUF vise à faire le point sur ce paradoxe et sur les débats qui traversent le monde de la recherche autour de ces questions de brûlante actualité.

 

PROGRAMME

 

14h : Ouverture des travaux

Accueil : M. Michel Cogné

Présidence : Alain David.

Introduction, Marie-Anne Matard-Bonucci, Université Paris 8, IHTP- IUF.

L’apport de la paléo-génétique par Eva-Maria Geigl, CNRS, Institut Jacques Monod.

Une « philosophie de la race » ? Magali Bessone, Université de Rennes 1, IUF

15h : questions –discussion

15h15 : reprise des travaux

Présidence : Dominique Schnapper.

Le regard des sociologues, Audrey Célestine, Université de Lille, DYSPO, IUF.

Quelle approche pour les juristes? Gwénaële Calvès, Centre d’analyse stratégique, Université de Cergy-Pontoise.

16h15 : pause-café

16h45- 19heures : Table-ronde finale

Elisabeth Cunin (IRD- URMIS), Pap n’Diaye (Centre d’Histoire de Sciences-Po) Marie-Laurence Haack (Université de Picardie, AOROC, IUF), Christian Ingrao (CNRS-IHTP), François Noudelmann (Paris 8, EA1575- IUF) Emmanuelle Sibeud (Paris 8-IDHE).

 

À propos des colloques Openperspective :

L'Institut Universitaire de France met en place en 2016 des demi-journées thématiques appelées "open perspectives IUF" afin de faire un point sur une question scientifique d’actualité de façon aussi transversale que possible, et incluant des présentations courtes mais pédagogiques et didactiques à l'intention de chercheurs de toutes disciplines. Ces colloques seront filmés et diffusés en ligne.

Lire la suite

COLLOQUE "La musique de György Kurtág : les œuvres et leurs interprétations"

Le compositeur hongrois György Kurtág a eu 90 ans cette année. Le but du colloque des 24, 25 et 26 novembre 2016 à l’Institut hongrois de Paris n’est pas seulement de fêter son œuvre exceptionnelle, mais aussi de souligner et d’analyser ce qui forme le cœur vivant de l’expression musicale dans ses compositions : la relation intimement nouée entre la composition et l’interprétation. Pour cette raison, ces rencontres associeront durant trois jours, d’une manière originale, des conférences théoriques de musicologues spécialistes de plusieurs pays, des master-classes pratiques et des concerts autour de quelques œuvres majeures du compositeur : un moyen d’approcher et d’étudier de différentes manières la création musicale complexe et intense de György Kurtág.

Le colloque est organisé par l’Université Paris 8 (EA 1572 Musidanse), l’Université de Strasbourg (Labex GREAM) et l’Institut hongrois de Paris.

Programme

Jeudi 24 novembre

Après-midi : Session sur Hommage à R. Sch. et Signs Games and Messages
14h30 : Ouverture du colloque et conférences
17 h - Master-class : Hommage à R. Sch. et Signs Games and Messages (Gábor Csalog et l’ensemble L’instant donné)
19h30 - Concert – Ensemble L’instant donné
Autour de Hommage à R. Sch. et Signs Games and Messages

Entrée du concert : 15€ | 10€

Vendredi 25 novembre

Matin : session sur Kafka-Fragmente
9h30 : Conférences

Après-midi : Session sur l’interprétation et les œuvres récentes de Kurtág
14h30 : Conférences
17h- Master-Class : Kafka-Fragmente (Gábor Csalog, Alice Fagard et Eva Sardetti)
19h30 – Concert : Gábor Csalog, Helena Bugallo.
Autour des Játékok

Samedi 26 novembre

Matin : Session sur Játékok
9h : Conférences
11h30 - Master-class sur Játékok (Gábor Csalog, Rodolfo Faistauer et Mirae Oh)

Après-midi : Session sur la transcription des Játékok et l’interprétation des Tre pezzi per clarinette e cimbalom

14h30 : Conférences
17h - Master-class sur Tre pezzi per clarinette e cimbalom, op .38 et op. 38/a et sur Játékok (Gábor Csalog, Iván Solano et Luigi Gaggero ; R. Faistauer, Mirae Oh)
19h30 - Concert des interprètes des master-class

Comité scientifique :
Anna Dalos - Institut de Musicologie, Académie des Sciences, Hongrie
Márta Grabócz – Université de Strasbourg
Péter Halász - Institut de Musicologie, Académie des Sciences, Hongrie
Jean Paul Olive – Université Paris 8 Álvaro Oviedo – Université Paris 8

consulter la page du colloque

Lire la suite

Présentation de l'IUF

L'Institut Universitaire de France a pour mission de favoriser le développement de la recherche de haut niveau dans les universités et de renforcer l'interdisciplinarité, en poursuivant trois objectifs :

  1. Encourager les établissements et les enseignants-chercheurs à l'excellence en matière de recherche, avec les conséquences positives que l'on peut en attendre sur l'enseignement, la formation des jeunes chercheurs et plus généralement la diffusion des savoirs.
  2. Contribuer à la féminisation du secteur de la recherche.
  3. Contribuer à une répartition équilibrée de la recherche universitaire dans le pays, et donc à une politique de maillage scientifique du territoire.

lire la suite

Explorer toutes les ressources de l'IUF

La médiathèque de l'IUF

L'IUF offre aux internautes le téléchargement gratuit de toutes les communications, colloques, de ses membres.