Corinne BONNET

Corinne BONNET

Tél. : 05 61 50 25 57

Fax : 05 61 50 24 90

corinne.bonnet@sfr.fr


Statut

Professeur

Promotion

Senior 2010

Établissement

Université de Toulouse Jean Jaurès - Toulouse II

Secteur disciplinaire

Sciences Humaines et Humanités

Spécialité

Histoire des civilisations méditerranéennes anciennes

Thématique

Histoire des religions du monde méditerranéen ancien
Histoire de la réception de l'Antiquité aux XIXè - XXè - siècle
Histoire des pratiques savantes par le biais des correspondances scientifiques

Présentation

Élue le 27 mai 2011 correspondante étrangère de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres.

**********************************************************************************

Corinne Bonnet, lauréate de l'ERC "Advanced Grant"

Son analyse part du constat que les épithètes sont attribuées aux dieux comme marqueurs de la structuration des panthéons et de leur utilisation par les hommes en fonction des contextes. Le projet cible le monde grec et le monde sémitique dans une approche comparative.

La bourse ERC, attribuée pour 5 ans, à hauteur de 2,4 millions d’euros, va permettre à Corinne Bonnet d'engager une équipe de 7 à 8 personnes sur ce projet.

L'ERC est un programme scientifique européen, dédié à la recherche exploratoire, qui récompense les projets scientifiques de très haut niveau. Les bourses Advanced Grant sont ouvertes à tous les chercheurs confirmés et reconnus, qui mènent un projet de recherche exploratoire. La recherche proposée par le chercheur doit ouvrir de nouvelles perspectives.

Le projet lauréat de Corinne Bonnet, également membre du Labex SMS (Structuration des Mondes Sociaux) a pour objectif de poser un nouveau regard sur les religions de l’Antiquité. En effet, l'écriture de l'histoire des religions anciennes commence généralement par les dieux, considérés comme des personnifications liées par la parenté ou l'affinité. Pourtant, cette approche néglige le fait que les dieux sont des puissances à multiples facettes, et non pas des individus. Les épithètes servent précisément à les décliner et à configurer les panthéons.

Il propose de cartographier ces dieux polythéistes, en s’appuyant sur les technologies du big data et des réseaux sociaux, dans le prolongement des recherches effectuées au Labex SMS, pour permettre des analyses à grande échelle. La religion est ainsi explorée comme une zone d'expérimentation sociale entre normes et inventivité.

Le projet réévalue également la relation entre la pensée et la pratique religieuses, et entre les systèmes polythéistes et monothéistes, en remettant en question la pertinence même de ces catégories. Les résultats promettent des progrès considérables dans notre compréhension des religions anciennes.

 

Revenir