Catherine COLLIOT-THÉLÈNE

Statut

Professeure émérite

Promotion

Membre honoraire 2010

Établissement

Université Rennes 1

Secteur disciplinaire

Sciences Humaines et Humanités

Spécialité

Droits subjectifs et pouvoirs

Thématique

► Cosmopolitisme et citoyenneté
► Les droits de l'homme
► Pouvoir et subjectivation

Présentation

Après avoir consacré plusieurs ouvrages à l’œuvre du sociologue Max Weber, je me suis attachée à explorer certaines pistes ouvertes par sa sociologie du droit. J’en engagé depuis 2006 un travail sur la notion de droits subjectifs et ses corrélats, sujet de droit, droits de l’homme, citoyenneté, en relation avec les transformations contemporaines de la topologie des pouvoirs : modification des rapports entre pouvoirs politiques et pouvoirs économiques, multiplication des instances de pouvoir (juridiques, politiques, économiques) supra- et transnationaux. Le travail engagé a déjà fait l’objet de 4 articles et il a abouti à la rédaction d’un livre : La démocratie sans demos, à paraître en 2011 en français et en allemand. Dans la continuité, je travaille actuellement sur les thèmes du cosmopolitisme, des droits sociaux dans leur rapport avec l’autonomie du sujet, et des dimensions anthropologiques des transformations de la subjectivité démocratique.

--- --- ---

Catherine Colliot-Thélène était professeure émérite de philosophie à l’Université de Rennes 1. Ses travaux portaient sur l’œuvre de Max Weber et la philosophie politique, de tradition allemande notamment.

Elle est l’auteur de La Démocratie sans « demos » (Puf, 2011) qui a été traduit en plusieurs langues.

Catherine Colliot-Thélène est décédée le 6 mai 2022.

 

Revenir