Nos actualités

Arthur Muller : lauréat du Grand Prix d'archéologie de la Fondation Simone et Cino Del Duca 2017

Le Comité de la Fondation Del Duca, sur proposition de l’Académie des inscriptions et belles-lettres et après délibération du jury présidé par M. Christian Robin, a décerné le Grand Prix d’archéologie de la Fondation Simone et Cino Del Duca 2017 à la mission que dirige Monsieur Arthur Muller depuis 2002 à Thasos (Grèce). Ce prix sera remis dans le cadre d'une cérémonie à l'Institut de France le 7 juin prochain.  
 

Bravo à Arthur Muller, membre senior de l'IUF (promotion 2009).

Lire la suite

Corinne Bonnet, lauréate de l'ERC «Advanced Grant»

Le Conseil européen de la recherche récompense l’historienne, membre du labo PLH, dont le projet a pour objectif de cartographier les dieux de l’Antiquité.

Son analyse part du constat que les épithètes sont attribuées aux dieux comme marqueurs de la structuration des panthéons et de leur utilisation par les hommes en fonction des contextes. Le projet cible le monde grec et le monde sémitique dans une approche comparative.

La bourse ERC, attribuée pour 5 ans, à hauteur de 2,4 millions d’euros, va permettre à Corinne Bonnet d'engager une équipe de 7 à 8 personnes sur ce projet.

L'ERC est un programme scientifique européen, dédié à la recherche exploratoire, qui récompense les projets scientifiques de très haut niveau. Les bourses Advanced Grant sont ouvertes à tous les chercheurs confirmés et reconnus, qui mènent un projet de recherche exploratoire. La recherche proposée par le chercheur doit ouvrir de nouvelles perspectives.

Le projet lauréat de Corinne Bonnet, également membre du Labex SMS (Structuration des Mondes Sociaux) a pour objectif de poser un nouveau regard sur les religions de l’Antiquité. En effet, l'écriture de l'histoire des religions anciennes commence généralement par les dieux, considérés comme des personnifications liées par la parenté ou l'affinité. Pourtant, cette approche néglige le fait que les dieux sont des puissances à multiples facettes, et non pas des individus. Les épithètes servent précisément à les décliner et à configurer les panthéons.

Il propose de cartographier ces dieux polythéistes, en s’appuyant sur les technologies du big data et des réseaux sociaux, dans le prolongement des recherches effectuées au Labex SMS, pour permettre des analyses à grande échelle. La religion est ainsi explorée comme une zone d'expérimentation sociale entre normes et inventivité.

Le projet réévalue également la relation entre la pensée et la pratique religieuses, et entre les systèmes polythéistes et monothéistes, en remettant en question la pertinence même de ces catégories. Les résultats promettent des progrès considérables dans notre compréhension des religions anciennes.

 

Lire la suite

JURYS 2017 DE L'INSTITUT UNIVERSITAIRE DE FRANCE

Par arrêté de la ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche en date du 8 mars 2017, le jury des membres seniors de l'Institut universitaire de France prévu à l'article 7 du règlement intérieur est composé des personnalités désignées ci-après :

En qualité de titulaires :

Hélène Aji, professeure à l'université Paris X ;

Olivier Allix, professeur à l'École normale supérieure de Cachan ;

Emmanuel Barbeau, directeur de recherche au CNRS ;

Dominique Barthelemy, professeur à l'université Paris IV ;

Joffroy Beauquier, professeur à l'université Paris XI ;

Francisco Beltran-Lloris, professeur à l'université de Saragosse (Espagne) ;

Karine Berthelot-Guiet, professeure à l'université Paris IV ;

Olivier Bourniez, professeur à l'École polytechnique ;

Alberto Bramati, professeur à l'université Paris VI ;

Raphaëlle Branche, professeure à l'université de Rouen ;

Ron Bush, professeur émérite à l'université d'Oxford - St John's College (Royaume-Uni) ;

Alessandra Carbone, professeure à l'université Paris VI ;

Antonella Castellina, professeure à l'Institut national d'astrophysique de Turin (Italie) ;

Carmen Claver, professeure à l'université de Tarragone (Espagne) ;

Annie Colin, professeure à l'université de Bordeaux ;

Hélène Courtois, professeure à l'université Lyon I ;

Ana Maria Crespo de Las Casas, professeure à l'université Complutense de Madrid (Espagne) ;

Leticia Cugliandolo, professeure à l'université Paris VI ;

Frédéric De Buzon, professeur à l'université de Strasbourg ;

Rodolphe Dos Santos Ferreira, professeur émérite à l'université de Strasbourg ;

Richard Drayton, professeur à l'université de Londres - King's College London (Royaume-Uni) ;

Lourdes Ezpeleta, professeure à l'université autonome de Barcelone (Espagne) ;

Stine Helene Falsig Pedersen, professeure à l'université de Copenhague (Danemark) ;

Gabriele Ferrari, professeur à l'université de Trente (Italie) ;

Werner Gephart, professeur à l'université de Bonn (Allemagne) ;

Brahim Guizal, professeur à l'université de Montpellier ;

Isabelle Klock-Fontanille, professeure à l'université de Limoges ;

Dominique Lagadic-Gossmann, professeure à l'université Rennes I ;

François Lecercle, professeur à l'université Paris IV;

Clare Lees, professeure à l'université de Londres - King's College London (Royaume-Uni) ;

Françoise Létoublon, professeure à l'université Grenoble-Alpes ;

Carolina Lithgow-Bertelloni, professeure à l'université de Londres - College of London (Royaume-Uni) ;

Philippe Loubaton, professeur à l'université de Marne-La-Vallée ;

Hans-Jurgen Lüsebrink, professeur à l'université de la Sarre (Allemagne) ;

Elisabeth Macintyre, responsable du département d'immunologie, infectiologie et hématologie à l'Institut Necker Enfants Malades (Inem) ;

André Margaillan, professeur à l'université de Toulon ;

Ariane Mézard, professeure à l'université Paris VI et à l'École normale supérieure ;

Valérie Mignon, professeure à l'université Paris X ;

Giancarlo Molli, professeur à l'université de Pise (Italie) ;

Arietta Papaconstantinou, professeure à l'université de Reading (Royaume-Uni) ;

Kurt Pawlik, professeur émérite à l'université d'Hambourg (Allemagne) ;

Denis Pelletier, directeur d'études à l'École pratique des hautes études ;

Vincent-Henri Peuch, responsable du service Copernicus Atmosphere Monitoring (Royaume-Uni) ;

Marie-Dominique Popelard, professeure à l'université Paris III ;

Hervé Regnauld, professeur à l'université Rennes II ;

Hans Renders, professeur à l'université de Groningue (Pays-Bas) ;

Ivan Rodriguez, professeur à l'université de Genève (Suisse) ;

Pierre Sagaut, professeur à l'université Paris VI ;

Stefano Schiaffino, professeur à l'université de Padoue (Italie) ;

Régine Sirota, professeure à l'université Paris V ;

Augusto Smerzi, directeur de recherche à l'Institut national d'optique de Florence (Italie) ;

Éric Sonnendrücker, professeur à l'université de Munich et directeur au Max Planck Institute (Allemagne) ;

Spurr David, professeur à l'université de Genève (Suisse) ;

Sabine Szunerits, professeure à l'université Lille I ;

Gennaro Terracciano, professeur à l'université de Rome (Italie) ;

Emmanuel Trélat, professeur à l'université Paris VI ;

Johan Van Der Walt, professeur à l'université du Luxembourg (Luxembourg) ;

Marjolein Van Egmond, professeure à l'université d'Amsterdam - Medical Center (Pays-Bas).

Le jury des membres seniors est présidé par Clare Lees, professeure à l'université de Londres - King's College London (Royaume-Uni).

Le jury des membres juniors de l'Institut universitaire de France prévu par l'article 7 du règlement intérieur est composé des personnalités désignées ci-après :

En qualité de titulaires :

Jean-Jacques Aubert, professeur à l'université de Neuchâtel (Suisse) ;

Ally Aukauloo, professeur à l'université Paris XI ;

Aziz Ballouche, professeur à l'université d'Angers ;

Frédérique Bassino, professeure à l'université Paris XIII ;

Philippe Ben-Abdallah, directeur de recherche à l'Institut d'optique - Graduate School ParisTech ;

Marina Bentivoglio, professeure à l'université de Vérone (Italie) ;

Maria-José Blanco-Prieto, professeure à l'université de Navarre (Espagne) ;

Alain Bourdin, professeur à l'université de Marne-La-Vallée ;

Terry Burke, professeur à l'université de Sheffield (Royaume-Uni) ;

Bernard Caillaud, ingénieur en chef à l'École nationale des ponts et chaussées ;

Alessandra Carattoli, professeure à l'Institut supérieur de la santé de Rome (Italie) ;

Guillaume Cassabois, professeur à l'université de Montpellier ;

François Chaubet, professeur à l'université Paris X ;

Bénédicte Cuenot, chercheuse senior haut-niveau au Cerfacs ;

Anuj Dawar, professeur à l'université de Cambridge (Royaume-Uni) ;

Michel de Vroey, professeur à l'université catholique de Louvain (Belgique) ;

Sébastien Ducruix, directeur de laboratoire à CentraleSupélec ;

Javier Esparza, professeur à l'université de Munich (Allemagne) ;

Jalal Fadili, professeur à l'École nationale supérieure d'ingénieurs de Caen ;

Frédérique Ferrand, professeure à l'université Lyon III ;

Didier Franck, professeur émérite à l'université Paris X ;

Véronique Gély, professeure à l'université Paris IV;

Pilar Goya Laza, professeure à l'université Complutense de Madrid (Espagne) ;

Sigmund Gronmo, professeur à l'université de Bergen (Norvège) ;

Georges Hadziioannou, professeur à l'université de Bordeaux ;

Martin Heimann, professeur au Max Planck Institute à Iéna (Allemagne) ;

Marietta Horster, professeure à l'université de Mayence (Allemagne) ;

Pierre Iselin, professeur à l'université Paris IV;

Jean-François Joanny, professeur à l'université Paris VI ;

Anne Julien-Vergonjanne, professeure à l'université de Limoges ;

Martti Kauranen, professeur à l'université technologique de Tampere (Finlande) ;

Régine Kolinsky, professeure à l'université libre de Bruxelles (Belgique) ;

Sandrine Kott, professeure à l'université de Genève (Suisse) ;

Francesco Lacquaniti, professeur à l'université de Rome Tor Vergata (Italie) ;

Béatrice Lamiroy, professeure à l'université de Louvain (Belgique) ;

Jean-François Le Gall, professeur à l'université Paris XI ;

Élisabeth Lojou, directrice de recherche au CNRS ;

Fabrice Malkani, professeur à l'université Lyon II ;

Fabio Martignon, professeur à l'université Paris XI ;

Fabrice Melleray, professeur à l'université de Bordeaux ;

Francesco Minardi, professeur à l'université de Florence (Italie) ;

Luis Pardo, professeur à l'université de Göttingen (Allemagne) ;

Bruno Pinchard, professeur à l'université Lyon III ;

Pascale Piolino, professeure à l'université Paris V ;

Kholoud Porter, professeure à l'université College de Londres (Royaume-Uni) ;

César Rodriguez Ranero, chercheur à l'Icrea (Catalan institution for research and advanced studies) (Espagne) ;

François-Joseph Ruggiu, professeur à l'université Paris IV;

Gisèle Séginger, professeure à l'université de Marne-La-Vallée ;

Justin Stagl, professeur à l'université de Salzbourg (Autriche) ;

Luis Vega, professeur à l'université du Pays Basque (Espagne) ;

Evert Verhagen, professeur à l'université d'Amsterdam - Medical Center (Pays-Bas) ;

Jean-Luc Veuthey, professeur à l'université de Genève (Suisse) ;

Jean Viviès, professeur à l'université Aix-Marseille.

Le jury des membres juniors est présidé par Alessandra Carattoli, professeure à l'Institut supérieur de la santé de Rome (Italie).

Lire la suite

Yves Meyer remporte le prix Abel de mathématiques

L’Académie norvégienne des sciences et des lettres récompense Yves Meyer (membre honoraire, promotion 1991) « pour son rôle central dans le développement de la théorie mathématique des ondelettes ».


En savoir plus sur :

• Communiqué de presse : Yves Meyer, membre de l'Académie des sciences, prix Abel 2017 "pour son rôle majeur dans le développement de la théorie mathématique des ondelettes"

• Article du Monde

 

Lire la suite

Egypt and the Others : Sarapis, a cultural biography

Monsieur Laurent BRICAULT, membre senior 2015, a été sélectionné comme "Getty Scholar" invité auprès de la Fondation Getty à Malibu sur le projet "Egypt and the Others : Sarapis, a cultural biography".

 

Lire la suite

Science et conscience dans la post-urgence du séisme d’Haïti

Éric Calais est professeur de Géophysique à l'École Normale Supérieure de Paris et membre senior l'Institut Universitaire de France depuis octobre 2016. Il étudie les Sciences de la Terre et plus particulièrement la Géodésie et la Tectonique active.

Son livre "Science et conscience dans la post-urgence du séisme d’Haïti" sortira le 15 mars 2017 aux Éditions L'Harmattan.

Plus d'informations sur Éric Calais

Lire la suite

La Seconde Profondeur (La traduction poétique et les poètes traducteurs en Europe au XXe siècle)

Christine Lombez, ancienne élève de l'ENS Ulm, est professeur de littérature comparée à l'Université de Nantes et membre de l'Institut Universitaire de France (Senior 2014). Elle est l’auteur de très nombreux travaux sur la théorie et l'histoire de la traduction.

Son livre "La Seconde Profondeur" vient de paraître aux éditions "Les Belles Lettres".

Pour commander le livre

 

Plus d'informations sur Christine Lombez

Lire la suite

Livre des Paraboles de la Genèse (de Maître Eckhart)

Le "Livre des Paraboles de la Genèse (de Maître Eckhart)" vient de paraître aux Éditions des Belles Lettres. Introduction par Marie-Anne Vannier (IUF senior 2012 - Université de Lorraine).

Traduit pour la première fois en français, le Livre des Paraboles de la Genèse est un ouvrage essentiel de Maître Eckhart, où l’on retrouve les grands thèmes de son oeuvre : Dieu est un et trine, l’image de Dieu en l’homme ne peut être perdue. À l’instar de saint Augustin, Eckhart, Magister in Sacra Pagina et prédicateur, reprend plusieurs fois son commentaire de la Genèse pour en dégager le véritable sens. Sa méthode parabolique, empruntée à Maïmonide, n’a qu’un but : rendre ce texte fondamental de l’Écriture accessible à tous.

Lire la suite

"La différence des sexes : questions scientifiques, pièges idéologiques"

Eliane Viennot (IUF senior 2003 & 2013) et Nicolas Mathevon (IUF senior 2016) présentent :
 

 

Lire la suite